Cyclodextrine: la nouvelle frontière des glucides

Les cyclodextrines hautement ramifiées (HBCD), la modification existante Vitargo, Way maize et Karbolyn, sont la nouvelle classe de compléments à base de glucides : mais quels sont leurs avantages ?


Durant environ les dix dernières années ont eu lieu beaucoup de découvertes, mais ont surgi d'une myriade d'intégrateurs spécifiques du « péri-entrainement », et nous sommes actuellement dans l'ère des pré-entrainement à effet stimulant de l'oxyde nitrique, qui plaisent autant pour leur effet plaisant accentuant le pompage musculaire, que (pour ceux avec substance stimulante) sur la concentration.

Mais si nous voulons parler de produits d'utilité concrète qui ont trouvé mon approbation absolue ces dernières années, que je définirais plutôt comme « prioritaires » dans un contexte d'intégration pour l'athlète, ce sont sûrement les glucides à forte masse moléculaire.

Si je me souviens bien, en 2002-2003 est sorti le « Vitargo », un glucide de la chaîne articulée des molécules de glucose, dérivée de l'amidon des pommes de terre, et directement sous le parent moins coûteux « maïs cireux » (dérivé du maïs).

Ces polymères de glucose aux structures ramifiées ont des caractéristiques particulières qui ont mis de côté l'utilisation du « glucide » par excellence, le glucose, et va renforcer le concept et l'efficacité toujours plus perfectionnée de la boisson à base de glucides durant l'entrainement.

Mais voyons ce qui se cache derrière... et ce qu'il y a à l'horizon !

Nouveaux horizons

La nouvelle classe de compléments à base de glucides, définis « concepteur polymère de glucose », les cyclodextrines hautement ramifiées (HBCD), seraient une évolution ultérieure des vitargo, maïs cireux et karbolyn déjà présents.

Actuellement, il n'y a encore que peu d'usines (de haut niveau qualitatif) qui soient axés sur cette source particulière, mais le battage médiatique qu'elles suscitent est vraiment intéressant et motivé.

Moi-même, il y a quelques années, j'ai été très curieux de voir en particulier deux de mes mentors soutenir les cyclodextrines pendant l'entrainement dans toutes les situations, de la phase de croissance jusqu'au pré-concours.

Ils ont ensuite suivi quelques grandes marques, qui, sur le marché des États-Unis où elles sont commercialisées depuis longtemps, ont obtenu un succès remarquable pour leurs caractéristiques de vitesse et d'efficacité d'absorption e d'utilisation, sans aucun trouble ni problème de déshydratation gastro-intestinale, ouvrant aussi la voie aux personnes ne tolérant pas les autres types de glucides.

Pourquoi utiliser des glucides dans l'entrainement?

Retournons en arrière pour clarifier convenablement.

Pourquoi donc utiliser des glucides liquides pendant la session d'entrainement?

L'inventeur de cette théorie dans le monde du body building était Milos Sarcev, qui, essentiellement, soutenait la théorie d'une boisson à base de glucides, isolats, acides aminés divers, plus une série d'autres éléments, qui devait être pris durant l'entrainement ; lorsque l'hyperémie musculaire était physiologiquement bien supérieure aux niveaux initiaux, le pump et la poussée d'insuline favorisaient l'acheminement des éléments aux muscles en activité, en demande de sang oxygéné et de nutriments.

Depuis la vieille théorie de Sarcev, divers facteurs ont été optimisés (et les bases de fond confirmées), pour arriver à optimiser les composants de la boisson, afin que les délais d'absorption et même l'efficacité soient sensiblement améliorés, avec les effets de troubles typiques du glucose (notamment en grande quantité et/ou peu dilué) pratiquement annulés, ou presque.

Et voilà comment nous en sommes arrivés là.

Les polymères de glucose, combinés à une portion protéine-acides aminés, permettront une évacuation gastrique rapide et une absorption intestinale d'autant plus rapide du glucose, qui passera rapidement dans le flux sanguin.

En outre, nous aurons une puissante combinaison de lutte contre le catabolisme généré en entrainement, grâce à leur caractéristique unique de basse osmolarité, un très bon soutien à l'hydratation cellulaire (la cellule hydratée est une cellule anabolique) et ne provoquant pas de déshydratation par expulsion des liquides de l'estomac et de l'intestin, avec de sensibles effets sur la récupération et sur l'adaptation.

 

 

Représentation moléculaire de la cyclodextrine

Représentation moléculaire de la cyclodextrine

Glucose contre glucides à forte masse moléculaire

Quelques objections pourraient encore dire « mais ce type de glucides est-il si important, ou bien meilleur que le vieux glucose/dextrose? »
Avant de clarifier, il est nécessaire d'expliquer le concept d'« osmolarité », car nous y feront souvent appel pour son importance fondamentale.

L 'osmolarité est une unité de mesure largement utilisée en chimie lorsque nous nous référons à la concentration des solutions, et indique la le nombre total de molécules et d'ions présents dans un litre d'une solution.

Pour cela, l'osmolarité d'une solution augmente lorsqu'on augmente le nombre de particules qu'elle contient, et si une boisson à base de glucose a une osmolarité bien supérieure à son équivalent à base de polymères de glucose comme par exemple le Vitargo, nous obtiendrons alors une vitesse de vidange gastrique plus grande pour ce dernier que pour le glucose, qui restera plus liquide dans l'estomac et dans le canal intestinal avec comme conséquence un retard dans la vidange, dans l'absorption, avec une déshydratation évidente lors de la performance et/ou des troubles gastro-intestinaux (diarrhée).

Cette caractéristique explique en partie pourquoi les glucides à forte masse moléculaire réussissent à remplir les réserves de glycogène plus rapidement que les autres glucides.

Mais pas seulement, nous retrouverons la caractéristique de la « vitesse » également comme réponse glycémique et insulinique la plus puissante en faveur de la synthèse du glycogène.

« Pas mal du tout »... et si nous pensons ensuite que le maïs cireux (amylopectine) né ultérieurement, qui, étant un polymère de glucose très ramifié, a clairement une masse moléculaire élevée et une basse osmolarité, nous trouvons non seulement qu'il sort rapidement de l'estomac, mais aussi qu'il assure une diffusion lente et graduelle de glucose dans le sang, utilisable également par les sports de résistance.

Un autre défaut que nous trouvons dans les boissons à base de glucose est le risque d'une hypoglycémie réactive désagréable pendant l'exercice, si la glycémie n'est pas bien gérée avec l'absorption constante de la boisson.

Higly branched cyclic dextrins  la nouvelle génération

L'état actuel de l'art de la supplémentation de boissons à base de glucides présentait l'amylopectine de maïs cireux comme la dernière génération, où nous trouvions une molécule très ramifiée, à forte masse moléculaire, qui, comme nous l'avons déjà dit, portait à une très faible osmolarité, et la caractéristique supplémentaire de pouvoir soutenir la performance sur le long terme.

Appelons-le « le glucide » ad hoc !
A partir de ces points forts ont été développés les cyclodextrines de haut degré de ramification (HBCD).
Il y a quelques années, elles ont été incluses aux programmes alimentaires de certains de mes mentors d'outre-Atlantique, ce qui a fortement suscité ma curiosité, et je me mis à chercher dans la littérature scientifique quelles étaient leurs caractéristiques particulières et comment la cyclodextrine pouvait avoir une utilité « alimentaire ». Certaines entreprises du secteur ont suivi, formulant des produits qui sont encore aujourd'hui l'élite de la supplémentation des glucides.

 

Glucide Masse moléculaire
Glucose 180 Da
Cyclodextrines 160 000 Da

 

Le HBCD sont un nouveau type de polymères de glucose qui sont formulé par la réaction entre l'amidon de maïs cireux avec une enzyme particulière, formant une structure cyclique,.
Le résultat est un polymère du glucose avec des propriétés idéales d'utilisation : pour être clair, une moyenne de masse moléculaire de 160 000 Da avec très faible osmolarité et donc une rapide vidange gastrique.

« Petit » détail, le glucose pèse environ 180 Da... et ne finit pas, raison pour laquelle le HBCD, outre le fait d'être absorbables très rapidement, sont relâchées de manières graduelle dans le flux sanguin (1,2).

  1. Takii H, Ishihara K, Kometani T, Okada S, Fushiki T. Enhancement of swimming endurance in mice by highly branched cyclic dextrin. Biosci Biotechnol Biochem 1999;63:2045-52
  2. Takii H, Takii NY, Kometani T, Nishimura T, Nakae T, Kuriki T, et al. Fluids containing a highly branched cyclic dextrin influence the gastric emptying rate. Int J Sports Med 2005;26:314-9

Les études sont intéressantes, et pas seulement sur le papier.

Des recherches préliminaires sur les animaux montrent une amélioration significative des performances, comme cela apparaît sur le graphique d'étude de Takii et al. 1999, où les HBCD sont comparées avec le glucose et l'eau seule.

Les avantages de cyclodextrines

En particulier, il y a deux avantages notables dans l'utilisation de ces polymères de glucose à forte masse moléculaire comme complément intra-entrainement :

  • libération rapide et constante de glucose dans le sang
  • très faible osmolarité en solution

Tout d'abord, nous avons une libération rapide mais régulière de glucose dans le sang.

La rapidité par laquelle il arrive à « destination » est déterminée non seulement par la masse moléculaire, mais aussi par la structure moléculaire qui détermine comment les enzymes peuvent hydrolyser dans l'intestin un polymère de glucose si ramifié sous forme libre.

Le second avantage de l'utilisation d'un polymère de glucose à si forte masse moléculaire réside dans la très faible osmolarité en solution.

Venons-en à la pratique.

Beaucoup d'entre nous mélangent aux glucides liquides (à juste titre) des protéines hydrolysées, BCAA, groupes d'acides aminés essentiels, de la créatine, etc., et la dernière chose souhaitable est de retarder aussi l'absorption de ces protéines « rapides », des acides aminés ou des autres nutriments ajoutés qui pourrait survenir en utilisant des glucides à forte osmolarité, qui, comme dit précédemment, ralentiraient la vidange gastrique des glucides comme des autres nutriments qui bénéficient du porteur du mélange, pour arriver ensuite à l'intestin, retenant les liquides, influant négativement sur la performance et aussi sur le pompage musculaire, avec risque de générer des troubles gastro-intestinaux.

Conclusion

Compte tenu de cela, je crois que ces polymères de glucose peuvent trouver de plus en plus de place et de confirmations pour leur utilisation, au point d'être un vrai instrument à disposition pour encourager la récupération de l'athlète, avec moins de limitations et sans les troubles de la vieille boisson à base de glucides simples comme le cher vieux glucose..

 

Yamamoto

Copyright © YAMAMOTO NUTRITION
All Rights Reserved

facebook twitter googlep instagram